Création d’entreprise au Maroc

Il est indispensable pour un porteur de projet ambitionnant d’entamer la création entreprise Maroc de comprendre le circuit de la création de société ainsi que les différents aspects autour de la personne morale.

Tout d’abord, il est judicieux de connaitre les différentes formes juridiques d’une entreprise afin que le futur entrepreneur puisse choisir la forme la plus appropriée à son activité, à son capital et à sa vision du projet avant de commencer l’étape administrative de la création entreprise Maroc. A cet effet, il est à noter qu’il existe plusieurs formes juridiques notamment l’entreprise individuelle, autrement appelée « personne physique » parce qu’elle est détenue à titre personnel par une personne physique dont la responsabilité est engagée à concurrence de son patrimoine professionnel et personnel, sauf exception; la société en nom collectif (SNC) qui, dès la création de société, engage la responsabilité solidaire et illimitée de tous les associés. Cette forme est conçue pour les entreprises où les associés se connaissent trop bien et se font mutuellement confiance; la société à responsabilité limitée (SARL) qui est la forme la plus fréquente dans la création entreprise. Elle est adaptée à un porteur de projet unique ou qui désire s’associer et dont le capital et le potentiel de démarrage est généralement modeste mais pouvant évoluer exponentiellement; la société anonyme (SA) est la forme la moins courante en matière de création société Maroc puisqu’elle convient à des investisseurs à très fort potentiel financier et qui convient à un grand développement dès le lancement, avec un capital social très important, un nombre important d’associés et un système d’administration sous forme de conseil.

Une fois la forme juridique choisie et avant d’entamer la création entreprise Maroc, nous vous apportons notre assistance et notre conseil juridique afin d’élaborer les statuts de votre entreprise en prenant en considération plusieurs éléments en l’occurrence, la nomination du gérant ou des cogérants et du ou des signataires, la répartition des parts sociales (actions) et d’autres clauses importantes pour le fonctionnement de la société. Ensuite, le futur entrepreneur choisit la dénomination de sa future société qui réponde à certains critères et qui soit disponible. Cette acte se fait à travers la demande du certificat négatif.

Par ailleurs, forts de notre grande ancienneté, nous maîtrisons parfaitement le circuit de la création entreprise Maroc qui se résume à plusieurs phases dont l’enregistrement de la société auprès du centre régional d’investissement, de la CNSS et de la direction générale des impôts; le dépôt des statuts auprès du tribunal de 1ère instance de la ville concernée; le dépôt des fonds de souscription à la banque contre une attestation de blocage du capital déclaré dans les statuts lors de la création entreprise; l’inscription à la patente; l’immatriculation au registre de commerce; et le dépôt des annonces légales.

Après la phase de création société Maroc, nous offrons au porteur de projet le pack qui répond au mieux à ses exigences en matière de domiciliation entreprise, du conseil juridique et fiscal ainsi que la tenue de la comptabilité.